Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/9/d479340883/htdocs/wordpress/wp-content/themes/layerswp/core/helpers/post.php on line 59

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/9/d479340883/htdocs/wordpress/wp-content/themes/layerswp/core/helpers/post.php on line 78
Petites réflexions bleues | La pierre et l'encre
Close

12 août 2013

Petites réflexions bleues

Blu sempre di blu chantaient certains…Pourquoi donc cette couleur est-elle la préférée des français selon les sondages? La prévalence du bleu prend sans doute ses racines au Moyen Age dans le bleu roi de vêtements princiers ou dans le bleu des vitraux de Chartres par exemple. Bleu de la robe de la Vierge qui rappelle le ciel mais également le danger de mort dans l’initiation. Bleu du début ? ne dit-on pas d’un jeune inexpérimenté : « C’est un bleu ! ». En réalité, cette couleur est prisée dès l’âge du fer, et fut utilisée par exemple à des fins guerrières d’intimidation par les gaulois qui badigeonnaient leur corps de bleu semblant se réclamer d’une origine d’un autre monde pour impressionner l’adversaire.

Bleu de la profondeur marquée d’impuretés disait Goethe dans son traité sur les couleurs. Impuretés non pas spirituelles mais bien physiques puisque c’est l’atmosphère et son épaisseur qui rend le ciel bleu par rapport à la nuit noire étoilée du cosmos. Le bleu évoque le feu de par la couleur de la base des flammes et est en réalité le signe d’une température bien plus élevée que le jaune et le rouge…Voici bien nos « couleurs chaudes » battues en brèche.

Bleu igné des cheveux des égyptiens sur les fresques, bleu de la peau de Shiva ayant avalé et neutralisé le poison. Cette couleur fait peur par l’évocation d’une mort possible ou dépassée,  impressionne par l’évocation de l’inconnu ou de l’immensité spatio-temporelle, semble indiquer des attributs divins ou magiques, et en tout cas veut témoigner d’un pouvoir surnaturel chez celui qui l’arbore. Ce pouvoir rejaillissant sur le temporel, voilà bien une couleur choisie par les rois. Le bleu rappelle la lumière et sa préciosité… Turquoise des indiens d’Amérique, ou turquoise des Indes, azurite des fresques et des enluminures qui conjure la nuit. Caeruleum des cieux cléments et profonds d’été, bleu par essence évoquant étymologiquement également la couleur de la peau des poissons… Nous passons ainsi tout simplement du ciel à l’océan et nous plongeons dans l’outremer mêlé de cobalt. La magie des bleus c’est qu’ils évoquent aussi bien le feu que l’eau et donnent même naissance à la chair…Profondeur de ces bleus de feu des émaux des XVIe siècles, et de ces bleus sombres de Delft… Vivacité et lumière des bleus de manganèse modernes. Les bleus donnent naissance à la chair disais-je ne serait-ce que par la douceur violacée et rosée d’un cobalt travaillé. Les veines courent sous la peau. Le bleu narre la vie et les corps jusque dans les teintes fascinées en traces de Klein qui avait compris la puissance culturelle de cette couleur. Et comment oublier le bleu cyan des encres délivrant l’image imprimée…

Les couleurs ont été essentielles à la transmission des savoirs et des connaissances. Elles ont été et restent de puissants véhicules de l’existence affirmée des civilisations et sont essentielles, préservant l’expression de notre humanité profonde. Parmi elles le bleu a toujours tenu une place de choix. Il est parfois bon de s’en souvenir face au gris de l’uniformisation et de l’encodage semblant envahir notre univers.

amtropet@gmail.com

06 19 36 37 42